Revue de presse

On parle de nous dans la presse

10 avril 2014 – Golias Hebdo “Forêt des citoyens pour l’avenir de la filière bois

Télécharger (PDF, 324KB)

9 avril 2014 – Reporterre – La forêt en danger d’industrialisation

Le projet de loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt arrive au Sénat aujourd’hui. Un projet qui privilégie une gestion productiviste et industrielle de la forêt, et contre lequel de plus en plus de voix s’élèvent.


La forêt française est en danger. C’est l’alerte lancée par le collectif SOS Forêt depuis quelques mois“On va tout cramer et dans vingt ans on n’aura plus de bois, s’inquiète Régis Lindeperg de l’Association Adret Morvan. Nous sommes à une période charnière.”

L’affaire est sérieuse, elle concerne 16,4 millions d’hectares en France métropolitaine, soit 29% de la surface de l’hexagone. Cela fait déjà quelques années qu’à travers toute la France, associations locales et syndicats des professionnels de la forêt s’inquiètent d’une industrialisation de la forêt française.

Le projet de loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt, qui arrive au Sénat ce mercredi, les a poussés à s’unir au sein du collectif SOS Forêt.

Le texte affirme la nécessité d’allier performances économique et écologique. Les objectifs sont de préserver la “diversité biologique” des forêts tout en assurant “la compétitivité et la durabilité des filières d’utilisation du bois.” De belles paroles qui ne se retrouvent pas du tout dans les mesures mises en place par la loi, selon SOS Forêt. “Le texte a été dicté par les gros industriels de la filière, uniquement dans le but de mobiliser plus de bois”, dénonce Régis Lindeperg, qui a analysé le texte pour le collectif.

La suite ici : http://www.reporterre.net/spip.php?article5689

9 avril 2014 – Radio Classique

 

4 avril 2014

   

 

4 avril 2014 – Bastamag “Mobilisation pour les forêts françaises convoitées par les traders du bois”

Certains sont vêtus de noir, d’autres portent un cercueil orné par la gravure d’un arbre. Les militants du collectif SOS Forêts France, qui regroupe des dizaines d’associations, de syndicats forestiers et de personnalités qualifiées, sont venus enterrer symboliquement la forêt française au Panthéon le 3 avril. C’est le dernier jour de dépôt des amendements au projet de Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, avant son examen au Sénat à partir du 8 avril. « Nos forêts ne seront bientôt plus qu’un joli souvenir si nous ne changeons pas le projet de loi », avertit le Collectif dans une pétition qui a recueilli plus de 50 000 signatures en moins d’un mois. L’enjeu, « lancer l’alerte pour protéger nos forêts et sauvegarder les emplois de la filière bois ».
 
La suite ici : http://www.bastamag.net/Mobilisation-pour-les-forets
 

Janvier 2013 – rencontre avec le Ministre Stéphane le Foll

 


Collectif national SOS-Forêts par Mika-57

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>